Cabinet de Podologie Julien PROUST
Podologue à Cognac en Charente (16) 53 avenue d’Angouleme 16100 CHATEAUBERNARD

Categories

Accueil > Conseils du podologue > Les chaussures

Les chaussures

Voila un sujet important pour le sportif.
En tant que podologue du sport, je vous donne moi avis ou vous oriente au mieux.

Pour finir, mais pas par le plus simple, le choix des chaussures ! Voici quelques conseils pour éviter des erreurs.

Il est fortement déconseillé de changer vos chaussures dans le dernier mois avant votre course et il en est de même pour tous les tests de produits (chaussettes, crèmes…).

Supinateur, pronateur, universel ?

On peut lire beaucoup de choses sur la supination (pied en appui vers l’exterieur) ou pronation (pied en appui vers l’intérieur), vaste sujet de discutions des coureurs, à savoir qu’il est impossible de vous donner cette information sans vous avoir vu courir. En effet certaines personnes peuvent avoir des appuis supinateurs en statique et différents en dynamique. L’usure de vos chaussures est un indicateur mais il ne faut pas trop s’y fier, car en fonction de la stabilité de celle-ci, du laçage (etc.) de nombreux facteurs peuvent les modifier.

Si vous avez besoin d’une correction de vos appuis ou de votre statique, seule des orthèses plantaires thermoformes faites par un podologue associé à un chaussant adapté seront efficaces.

Certaines marques sont dites plus larges que d’autres par exemple mizuno et New-Balance seront conseillés aux personnes ayant un avant pied large et creux avant un coup de pied fort alors qu’Asics est dit plus étroit donc plus pour des pieds plats, fin ou instable.

Quoi qu’il en soit même une chaussure parfaitement adaptée ne vous corrige pas si vous avez des défauts d’appuis, responsables de douleurs tendineuses périostes etc.

Les amortis

Au sujet des amortis, ils doivent correspondre à votre poids et votre niveau. Plus vous courez longtemps plus vous en avez besoin. Mais il faut dire aussi que trop d’amorties tuent l’amorties !!! Je m’explique, si vous avez des tendinites achiliennes chroniques du à un valgus du pied (affaissement de la voute plantaire vers l’intérieur) et que vous rajoutez une semelle amortissante vous aggravez votre instabilité donc votre valgus et par conséquent vos douleurs.

La durée de vie de votre chaussure ne doit pas excéder 1500 kms ou 1 an. Sinon vous les recyclez pour le fractionné et utilisez les nouvelles pour les sorties longue et le marathon.

La pointure

La pointure ne doit pas être choisie en fonction de chiffre mais en essayant la chaussure debout lacée, il ne doit rester que la largeur d’un pouce entre l’orteil le plus long et le bout de votre chaussure.

Apres une étude réalisée lors du marathon du cognac en 2009 sur 90 marathoniens, avec prise de pointure avant et âpres la course très peu d’entre eux avaient pris une pointure comme on le dit généralement, mais en moyenne à peine une demi pointure. Je vous laisse regarder les résultats.

Voir la documentation en bas de page

La chaussure est la transition entre le sol et vous, chaque impact une incidence sur votre corps d’où l’importance de la prévention dès les premières sorties et afin de pouvoir continuer une activité jusqu’à un âge avancé et dans de bonnes conditions (douleurs, interventions lourdes, etc...) :
- En ayant une bonne hygiène du pied et en pratiquant un entretien régulier (crèmes hydratantes, fongicides, pansements etc.)
- En utilisant chaussettes et chaussures adaptées.
- En consultant un podologue du sport, qui suite à un examen clinique vous fera un diagnostic précis sur la dynamique de votre pied et vous conseillera.
Bonne préparation et bonne course !

Julien PROUST - Podologue du Sport